Overzicht

Flexibele intermediaire bulk containers

L’Institut Belge de l’Emballage (IBE) a depuis un certain temps une toute nouvelle installation de test et de recherche pour les Flexibele Intermediate Bulk Containers (FIBC’s) (Grands Récipients (flexibles) pour Vrac - GRV).
L’IBE est depuis 1986 actif dans ce domaine. Due à une demande croissante, IBE a fait construire un nouvel appareil entièrement automatisé qui correspond aux normes et règlements existants.
On peut répartir les tests sur des FIBC’s en deux catégories, à savoir:

  • ceux pour contenir des matières non dangereuses
  • ceux pour des matières dangereuses.
  • GRV pour le transport des marchandises dangereuses

    Le règlement UN nécessite 6 tests:

    • Top lift test
    • Drop test
    • Righting test
    • Topple test
    • Stacking test
    • Tear test

    Les GRV’s  pour le transport de matières dangereuses sont uniquement conçus pour contenir  des matières solides. La certification de famille est possible.
    Dans ce cas un certificat UN est valable pour tous les GRV s'étendant entre le plus petit et le plus grand modèle.

  • ISO 21898 Grands récipients vrac souples (GRVS) pour matières non dangereuses

    txt

  • Essais Type B GRV Flexible

    Un GRV du type B est conçu pour empêcher l’apparition d’étincelles et la propagation d’une décharge de panache.
    Ils peuvent être utilisés en atmosphère inflammable et dans les zones à poussière 21-22.
    La tension de rupture doit être égale ou inférieure à 6 kilovolts (pour tous les sacs prévus ou non d’un revêtement).
    L’IBE a l’équipement nécessaire pour réaliser de tels essais.

  • Essais Type C CRGV flexible

    Un GRV du type C est fait de tissu conducteur ou d’un film ou il peut être tissé des fils visant à prévenir des étincelles, des décharges de brosse et propagating brush discharges

    Les GRV’s du type C sont conçus pour mettre au prise de terre lors du remplissage et du vidange.

    La résistance est de 1.107 Ohm.

    L’IBE peut effectuer ces tests et fournir le rapport et certificat nécessaire.

  • Essais UV

    Les tests UV au niveau laboratoire, selon décrit dans la norme ASTM G53, permettant d’effectuer des contrôles qualitatifs à court terme sur des matériaux au lieu de devoir les exposer pendant 5 à 10 ans aux rayons de soleil.

    L’appareillage doit être en conformité avec le ASTM G53/96 et être équipé de lampes fluorescentes UV-B.
    Les échantillons testés sont exposés à la lumière UV et en alternance à  la condensation dans un cycle répétitif pendant 200 heures.
    Le cycle d'essai répétitif  comprend un cycle de 8 heures de rayonnement UV à une température de 60 °c, suivi d’ un cycle de condensation de 4 heures à 50 ° c.

    Après une exposition de 200 heures, la résistance à la rupture ainsi que l’élongation sont déterminées selon la norme ISO 13934-1.
    Les valeurs obtenues sont comparées avec des échantillons stockés sous conditions sombres et fraîches.